Shower thoughts #1 : F1

Inauguration de la rubrique à brac du blog : Au menu, des petites analyses courtes et sans grande conséquence.

Sous la douche, les distractions sont assez peu nombreuses. Certains trouvent bien le moyen de faire quelque chose de leurs mains histoire de passer un bon moment, mais force est de constater que la plupart d’entre nous fixons bêtement un mur de carreaux blancs. C’est donc tout naturellement que nos pensées divaguent et finissent par s’égarer dans des réflexions diverses et variées, impertinentes, décalées, stupides, inintéressantes, géniales. Si certains réfléchissent au sens de la vie ou aux petites choses du quotidien (tapez « shower thoughts » sur Google), je dois avouer qu’il m’arrive souvent de penser motor racing. Parfois, une bonne idée apparaît, et j’écris un article complet. Et parfois, ça me semble intéressant, ou ça me fait sourire, mais un article complet est inenvisageable. Pour éviter de submerger le blog de petits billets de trois lignes, je regroupe donc toutes ces petites réflexions dans cette nouvelle rubrique. Pour ce premier épisode, je vous propose de parler F1.

 


La montée en puissance de Rosberg

Si on s’intéresse un peu aux statistiques de Rosberg depuis l’arrivée de Hamilton chez Mercedes jusqu’à son titre mondial, il apparaît qu’il y a une véritable montée en puissance. Sur le plan strictement comptable, on a :

  • 2012 : 1 victoire et 2 podiums (dernière saison avant l’arrivée de Hamilton)
  • 2013 : 2 victoires et 4 podiums
  • 2014 : 5 victoires et 15 podiums
  • 2015 : 6 victoires et 15 podiums
  • 2016 : 9 victoires et 16 podiums, champion du monde

Je reste malgré tout conscient que ce bilan numérique ne reflète pas tout-à-fait la réalité des choses. Notamment, en 2015, Rosberg n’a jamais vraiment été dans la course au titre, alors qu’en 2014, il s’est battu jusqu’au dernier GP. Néanmoins, je trouvais cette petite statistique intéressante.


Raikko & Fisico

En 2003, le GP du Brésil est fort chaotique. Kimi Raikkonen monte sur la plus haute marche du podium, et signe alors ce qui n’est que son deuxième succès en GP. C’était sans compter sur la vigilance des commissaires (hihi) qui ont finalement décrété que, selon les règles en vigueur, c’était bien Giancarlo Fisichella qui avait remporté ce GP, au volant de sa Jordan tout de jaune recouverte. En marge du GP suivant, à San Marin, Raikko remet donc son trophée à Fisico, et avec le sourire ! Beau joueur, Kimi, surtout qu’il venait de faire de Fisico son égal en termes de victoires : Un partout, balle au centre ! Raikkonen ratera le titre de 2 points, mais aucun regret à avoir car même avec ces deux points supplémentaires, Schumacher aurait été sacré champion au nombre de victoires. Pour Fisico, la saison sera plus compliquée, avec seulement une seule nouvelle entrée dans les points. Une Maldonado en sorte…


Les cabines de Sao Paulo

C’est notre cher Gaétan Vigneron qui nous raconte cette histoire. Les cabines téléphoniques de Sao Paulo étaient vandalisées si souvent qu’on aurait pu croire qu’il s’agissait d’une tradition locale. La décision a été prise d’en décorer aux couleurs de Magic Senna. L’homme étant tellement apprécié et respecté dans son pays, les cabines jaunes à bandes verte et bleue n’ont plus jamais été la cible de dégradations ! Voilà, je ne suis pas fan de Senna, mais j’aimais bien cette histoire.

Orelhão Airton Senna Av. Paulista (MASP) - 14h30

Pinterest


Bottas’ helmet

J’aime bien le casque de Bottas. Il est ultra facilement différentiable. Il a un petit côté épuré, un peu rétro. On est à des kilomètres des casques de Vettel ou Grosjean. Si je vous dis Alesi, Hunt, Senna, Cevert ou Hakkinen, vous avez tout de suite l’image en tête. Bah c’est pareil pour Bottas, mais pas pour Vettel ou Grosjean. Des petits gars comme Alonso ou Hamilton sont assez fidèles à une idée générale de design, mais leur casque évolue beaucoup au fil des saisons, et il y a trop de fioritures à mon gout. Bref, mon casque préféré sur la grille, c’est celui de Bottas (même si mon casque préféré cette saison est celui qu’a porté Alonso aux 500 Miles d’Indianapolis).

Résultat de recherche d'images pour "bottas helmet"

F1 Fanatic

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s